Rijeka est le centre administratif et culturel de la région, la fille qui porte le nom de fleuve (“rijeka” veut dire fleuve en croate) et qui est comme un fleuve: dynamique, imprévisible, constant.. Le canal de Rječina passe à travers la ville et l'Adriatique se trouve à côté d'elle: Rijeka est une ville d'eau. Aujourd'hui Rijeka les rues de Rijeka, miroirs des années accumulées, sont pleines de cafés, bars et restaurants et la ville bouge le jour et la nuit.

(SOURCE:www.rijeka24.com)

Rijeka est la ville d'une histoire longue et intéressante. Habitée déjà par des Romains, la ville est passé successivement sous la domination des croates, autrichiens et italiens. En 1920, Gabriele D'Annunzio a occupé la ville qui ne faisait pas partie de l'Istrie annexée par l'Italie et il a créé l'éphémère Régence italienne de Carnaro, suivie par l'État libre de Fiume. La ville a été annexée par l'Italie en 1924 après la signature d'un traité avec la Yougoslavie. En 1945, Rijeka est redevenue une partie de Croatie.

Usine “Torpedo”

Dans cette usine a été créée la première torpille du monde par de Giovanni Luppis, ingénieur de Rijeka. Aujourd'hui, l'usine est fermée, mais dans ses vastes sales ont lieu de temps en temps les concerts et d'autres manifestations culturelles. 

Sanctuaire de Notre Dame des douleurs de Trsat

Selon la tradition, les anges auraient porté la sainte maison de Nazareth et auraient fait ici une pause, en l’an 1292, avant d’aller la porter, en l’an 1294, à Loreto en Italie. Les études actuelles montrent que les anges en question sont une famille pieuse du nom Angelli, ayant payé le transport des saintes pierres de Nazareth pour les préserver de la profanation au temps de la présence musulmane en Terre Sainte. Les habitants de Trsat avaient accueilli la sainte maison avec une joie profonde: ces saintes reliques rendaient tangible le grand mystère de l’Incarnation où Dieu s’est fait vrai homme. Ils éprouvèrent une peine aussi grande lors de son départ. Alors le conte Frangipani fit une chapelle en ce lieu et y inscrivit la date de l’arrivée et du départ de la sainte maison.

Palais de maire

Le palais a été construit comme résidence pour le gouverneur de Hongerie qui a gouverné la ville de 1868 à 1914. Aujourd'hui le palais abrite le Musée maritime et historique de Kvarner.

(SOURCE:www.rijeka24.com)

  • Vacances à Rijeka, Croatie - A propos de Rijeka - Photo 1
  • Vacances à Rijeka, Croatie - A propos de Rijeka - Photo 2